BUIRE VOEUX 2014 Maurice Demeaux micro

Bien sûr, il y eut comme dans tout discours municipal de vœux, le bilan de l’année écoulée avec son lots de réalisations – nombreuses à Buire – mais également le sentiment avéré du plaisir évoqué par Pascale Vallerand et Maurice Demeaux de se retrouver face à une assistance nombreuse, dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Cependant, au-delà de la rétrospective de l’année écoulée avec les festivités locales, des souhaits de bonheur, de justice sociale, de progrès et de paix, le Maire adressa un message d’espoir et de réconfort, mais également de remerciement pour « l’attachement et le soutien manifestés à l’égard de l’équipe municipale (qu’il) préside depuis plus de trente ans ». D’où la confirmation officiellement formulée à l’issue de son discours : en mars, Maurice Demeaux sera candidat à sa propre succession.

BUIRE VOEUX 2014 Murice Demeaux JJT face salle

Il est vrai que le bilan 2013 s’inscrit dans la continuité des années précédentes avec la restructuration de la place Clichy, la seconde tranche d’éclairage public avec le remplacement en deux ans de 120 lampadaires, l’aménagement avec la ville d’Hirson de l’entrée de ville, mais également la mise aux normes de la salle du tennis de table, le changement de la chaudière gaz. Côté développement économique, Maurice Demeaux rendit hommage à M. et Mme Puicouyoul, les nouveaux directeurs du « Centre Leclerc » et salua l’arrivée au « Sémaphore » des services communautaires dans des locaux modernes et adaptés.

BUIRE VOEUX 2014 assistance

Cependant, les deux élus buirois soulignèrent d’abord la priorité donnée à la jeunesse et aux nouveaux rythmes scolaires. Avec un taux de participation et de satisfaction des enfants de plus de six ans de 95 %, Pascale Vallerand et Maurice Demeaux parlèrent de « succès » tout comme pour l’arrivée du numérique à l’école avec les tableaux blancs interactifs. « Ensemble, ajouta Maurice Demeaux au terme d’un discours tourné vers l’avenir, soyons solidaires et constructifs et je suis persuadé que nous réussirons d’autant plus que la gratuité de ce service reste une priorité municipale afin d’assurer l’égalité pour l’ensemble de nos enfants ».