HIRSON MUNICIPALES 2014 meeting diable

A Droite, la fin de campagne fut à l’image des dernières semaines. Diffamations, mensonges, rumeurs et lettres anonymes se sont succédés. Jean-Jacques Thomas a même reçu d’un candidat adverse une affiche le peignant en Diable. « Rassurez-vous, précisa le Maire d’Hirson, je n’ai pas de pieds fourchus, mais, je constate que si plusieurs de nos adversaires ont dû mal à écrire et à s’exprimer, au moins, ils savent colorier. C’est déjà ça ! ».

Par ailleurs, alors que sur ce blog aucune information ne fut postée après vendredi 00h00, sur le terrain, après la réponse de Jean-Jacques Thomas vendredi à 22h au tract anonyme sur la décadence et à un second tout aussi insultant, samedi à partir de 20h, alors que le code électoral « interdit de distribuer des bulletins, des tracts et autres documents, de diffuser par voie électronique tout message ayant un caractère de propagande électorale », le porte-parole de l’UMP et ses acolytes ont apposé un tract diffamatoire sur les panneaux électoraux et autres. Or, les candidats ne peuvent coller  sur leurs panneaux que leurs affiches officielles. Un constat de gendarmerie fut dressé. Cependant, le meilleur procès-verbal reste encore celui des électeurs.