HIRSON MUNICIPALES 2014 gâteau Alain Marlant

Sur la place d’Hirson, il fut un pâtissier réputé. Et, du reste, Alain Marlant n’a rien perdu de son tour de main. Ce n’est pas son fils, Yannick, ou sa famille qui s’en plaindront. En 2008, lors de l’installation du Conseil municipal, il avait même repris du service afin de permettre à Jean-Jacques Thomas et à ses adjoints de souffler leur troisième bougie. Le 30 mars, à l’issue de la séance, un nouveau gâteau rassembla le Maire et ses collègues. L’amitié, la reconnaissance et la complicité avec celui qui siégea dans la même assemblée entre 1977 et 1983 étaient les mêmes. Seul le chiffre de la bougie avait changé. Pas l’émotion d’Alain et de Yannick Marlant, ni de ses amis.