CC3R ELECTION BUREAU COMMUNAUTAIRE 2014 JJT

Hier soir, en plaçant résolument la candidature de Jean-Jacques Thomas à la tête de la communauté de communes dans la lignée de ses prédécesseurs, Maurice Brugnon, Henry Hollande et Thierry Verdavaine, Maurice Demeaux avait donné le ton. Pour sa part, le Président-candidat en avait, auparavant, appelé à l’unité au nom des défis à venir avec la disparition annoncée des départements, la fusion des régions et la fin de la clause de compétence générale. Il n’a d’ailleurs pas hésité à parler de « révolution institutionnelle » avec, « paradoxalement, un renforcement des prérogatives attribuées à l’intercommunalité ».

CC3R ELECTION BUREAU COMMUNAUTAIRE 2014 vote urne

Dans ce contexte, Jean-Jacques Thomas a donc invité l’assistance à un travail collectif avec un Bureau composé de sept vice-présidents - quatre du Canton d’Hirson, trois du Canton d’Aubenton, et six membres, trois du Canton d’Aubenton et autant du Canton d’Hirson, « reflet, dit-il, de la diversité des communes du Pays des Trois-Rivières ». 

CC3R ELECTION BUREAU COMMUNAUTAIRE 2014 Bureau élu

Cette vision d’un « bassin de vie, de référence et d’appartenance » a, sans doute, touché les cinquante-neuf autres délégués communautaires puisque Jean-Jacques Thomas fut réélu à l’unanimité Président de la Communauté de communes avec 88,3 % des voix. Tout aussi symbolique, ont, également, été élus à l’unanimité en qualité de Vice-Présidents : Mathieu Canon, Dominique Van Elslande, Thierry Verdavaine, Denise Charlier, Maurice Demeaux, Patrick Feuillet et Yannick Marlant. Record absolu, le Maire de Mont Saint-Jean a même obtenu 96,6 % des suffrages. Même chose pour les membres du Bureau  -  Josiane Gaudenzi, Annie Somville, Jean Mathis, Guy Wauthier, Prince Maillard et Pierre-Marie Verdier – ont récolté entre 93,2 % à 96,6 %.