30 avril 2014

JOURNÉE NATIONALE DE LA DÉPORTATION : L’OCCASION DE RÉVEILLER LES CONSCIENCES ENGOURDIES.

Comment dire l’indicible ? Après avoir fleuri avec Marie-Claude Clouet et Martine Rambourg le monument de la place Victor Hugo, à cette question, Jean-Jacques Thomas en a appelé à Jorge Semprun. L’écrivain espagnol a, en effet, attendu dix-sept ans avant de parvenir à coucher sur le papier son « Grand voyage ». Au-retour du camp de Buchenwald, il n’y était pas parvenu car, expliquait-il, « rester dans cette mémoire là, voulait dire rester dans la mort ». D’ailleurs, de l’Italien Primo Lévi à Jean Améry -... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2014

MARIE ET EPHYSIA FONT REVIVRE SERGE, LE RESCAPÉ D’AUSCHWITZ.

Au micro de la cérémonie officielle, elles ont choisi deux de ses poèmes. Dénoncé par sa logeuse, Serge Smulevic a survécu à Auschwitz. Marie Lecerf et Ephysia Murgia ont ainsi lu « Les trois amis » : « Un Français teint très blanc, un Russe aux belles dents, un Polonais râlant. Sur quatre-vingt centimètres de paillasse et de sang, du sang bien rouge s’écoulant ». « L’après-mort » s’adresse à sa petite sœur à qui il demande la différence entre « mourir dans la vie normale et mourir dans un... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2014

LES VOIES (ARTISTIQUES) FORCÉMENT PARALLÈLES DE MARCEL BOULEAU, JEAN-JACQUES GEORGES ET PATRICK MANDRON.

Ils ont en commun d’être passée par la matrice cheminote et de considérer l’art comme partie intégrante de leur vie. Dans la grande salle du complexe sportif de Buire, Christian Viéville, Adjoint au Maire, avait ainsi réuni Marcel Bouleau, son ancien collègue, Jean-Jacques Georges, le photographe de ce blog, mais également de l’infiniment petit, et Patrick Mandron, le peintre spécialiste des natures mortes, aujourd’hui domicilié dans le Nord. Aux côtés de ces trois anciens cheminots, dans un clin d’œil, Jean-Jacques Thomas estima... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2014

CHAMPIONS DE L’AISNE DE PÉTANQUE, DYLAN DELHAYE, ALAIN ET CHRISTOPHE COCHET S’IMPOSENT AU GRAND PRIX DE LA VILLE D’HIRSON.

Quelle meilleure façon de fêter son titre de champion de l’Aisne de pétanque obtenu le 20 avril à Laon ? En s’imposant la semaine suivante à domicile. Aussi, dimanche à l’occasion du Grand prix e la Ville d’Hirson organisé par l’Union des Amis Cheminots d’Hirson et Alentours (UACHA), Dylan Delhaye, Alain et Christophe Cochet se sont imposés face à dix-neuf doublettes de Plomion, Gauchy, Montcornet, Charleville et, évidemment, d’Hirson. En honneur, la doublette locale composée de Christophe Cochet et Dylan Delhaye l’a emporté... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2014

SUR LE « DANCE FLOOR » DE LA SALLE POLYVALENTE D’AUBENTON.

Seize communes et clubs du troisième âge étaient présents aux 31e Rencontres intercantonales de l’APTAHR. Outre le déjeuner partagé dans la salle polyvalente d’Aubenton, les convives d’Hirson (74), Martigny (5), Buire (9), Coingt (9), Watigny (10), Aubenton (13), Ohis (12), Saint-Michel (13), Landouzy (15), Any-Martin-Rieux (14), Neuve-Maison (13), Effry (5), Wimy (16), Mondrepuis (38), Origny (49) et Bucilly (5) ne sont uniquement demeurés à table. Ils ont, en effet, profité pour transformer le cœur de la salle en piste de danse.... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2014

VOLONTÉ D’EN FINIR OU NON : A 71 ANS, ELLE PLANTE UN COUTEAU DANS LA GORGE DE SON ÉPOUX.

Même à deux, la solitude est parfois insoutenable. « Je crois que j’ai fais une connerie » explique Bernadette Sculfort à une voisine qui aussitôt appelle les sapeurs-pompiers. A 71 ans, cette mamie sans histoire vient, en effet, de planter un couteau de cuisine dans la gorge de Gabriel, son mari. Handicapé, à 70 ans, il dispose d’un lit médicalisé dans leur appartement de l’ancienne gendarmerie, 53, rue Godon à Hirson. Elle aussi connaît des difficultés à se mouvoir. Elle utilise même d’un déambulateur. Hier en fin... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2014

A MONDREPUIS, L’HOMMAGE RENDU AUX QUATRE DÉPORTÉS DE LA COMMUNE.

Plutôt que le traditionnel recueillement devant le monument aux morts, à Mondrepuis, l’hommage rendu aux déportés de la commune s’inscrit dans le cadre du cimetière  municipal. Ainsi, en compagnie des représentants des Anciens combattants, Patrick Bon et Jean-Jacques Thomas ont fleuri les tombes de Charles Clément, père et fils, de Robert Bricout et de Paul Verdelet. Auparavant, le Maire de Mondrepuis avait évoqué « la mémoire de celles et ceux qui ne sont pas rentrés ». D’ajouter : « Dans nos sociétés... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2014

AU PIED DE L’ÉGLISE FORTIFIÉE DE WIMY, DES FLEURS, DE LA MUSIQUE ET DE L’ART.

Depuis plus de trente ans, au pied des tours de l’église fortifiée, le Foyer rural de Wimy propose à la population du village un marché aux fleurs évidemment ouvert aux jardiniers. Cependant, le but de l’association est d’animer la commune et, samedi matin, Bernard Pelletier a même repris du service pour accueillir les musiciens de l’harmonie municipale de Mondrepuis. Outre le concert matinal, les visiteurs eurent la possibilité d’apprécier les stands d’artisanat et d’art ainsi que les travaux présentés par le club du troisième... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2014

L’AS EFFRY : PLUS QUE LES ÉCHELONS ET LES TITRES DE CHAMPION, PARTAGER LA MÊME PASSION.

Au terme d’un saison galère 2012-2013 qui a vu l’équipe déclarer forfait général en deuxième division départementale, l’A.S Effry a débuté le championnat en division inférieure avec l’objectif de s’y maintenir en milieu de tableau. Actuellement septième, après avoir reçue Rozoy, le co-leader (0-4), l’ASE devrait pouvoir atteindre son but. Cependant, au-delà des résultats, pour Claude Mercadier, le nouveau Président, et Hervé Souply, l’entraîneur, le fond compte davantage que la forme et l’esprit plus que la lettre. Pour les... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2014

FACE AU LEADER, LA RÉSERVE HIRSONNAISE ARRACHE DEUX POINTS.

Deux points de gagnés ou de perdus ? Face à La Ferté-Chevresis, leader de la Promotion de première division, la tâche s'annonçait difficile pour la réserve hirsonnaise. Cependant, d’entrée, sur un ballon mal dégagé, Mathias Flamant oblige le gardien adverse à une parade inespérée. Peu après, Urbaniack est à deux doigts d'ouvrir le score (28e). Bref, Hirson fait plus que jeu égal. Mais, comme souvent, en pareille circonstance, alors que Durieux enlève de la lucarne une frappe des vingt mètres (66e), sur la récupération,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]