FOIRE AUX FROMAGES 2014 entrée hall

Depuis 47 années maintenant, née en 1968, la Foire aux fromages de La Capelle n’a jamais eu à faire sa révolution pour continuer à drainer une foule nombreuse. La vitrine de la Thiérache eut certes à juguler quelques poussées de fièvre souvent mesurables aux prix du lait, des céréales ou de la viande, mais également aux modifications des politiques nationales ou européennes. Malgré les craintes liées à l’embargo russe, cette année, le soleil semble briller pour tout le monde, du producteur de lait aux viticulteurs. D’où le peu de revendications adressées aux élus présents.

FOIRE AUX FROMAGES 2014 lapin exposition avicole

De ce fait, hormis le passage imprévu, mais particulièrement intéressant, par l’exposition organisée au pays du pinceau par la Fédération française de la brosserie, avant les deux rubans à couper, comme à l’accoutumé, le cortège officiel débuta son périple par l’exposition avicole. Soixante-quinze exposants issus de huit départements y présentaient quelque 750 sujets, du lapin blanc de Hotot à la wyandotte noire en passant par le pigeon cauchois maille rose et l’oie flamande, les quatre grands prix 2014.

FOIRE AUX FROMAGES 2014 dégustation tarte au Maroilles élus Odile Bureau

Cependant, la Foire aux fromages demeure d’abord celle du Maroilles, présent sous toutes ses formes et évidemment en tarte. Près d’un millier furent d’ailleurs cuites par le boulanger capellois présent dans la grande halle. Beaucoup, furent également dégustées sur place, au cœur d’une Thiérache qui lui garantit son authenticité et son appellation d’origine protégée.