FOIRE AUX FROMAGES 2014 stand Fauquet

Pour 530 producteurs de lait, le Maroilles constitue plus qu’un débouché, grâce à huit producteurs fermiers, quatre affineurs, trois sociétés industriels et deux collecteurs, il demeure une raison d’être. En dix ans, en effet, entre 2001 et 2011, les volumes commercialisés ont augmenté de 87,3%. De 2 346 tonnes en 2003, la production de Maroilles a, ainsi, bondi pour atteindre 4 302 tonnes en 2011. Cependant, une légère érosion se fait sentir depuis deux ans avec 4 244 tonnes l’année suivante et 4 132 en 2013.

FOIRE FROMAGES 2014 STAND LEDUC sommeron

Avec 265 tonnes l’an dernier, le Maroilles fermier continue, lui, de légèrement progresser. Si la crise se fait, évidemment, sentir avec un lien direct entre revenus et consommation de fromages AOP, la valeur ajoutée du plus fin des fromages forts demeure. Et la foire aux fromages reste l’occasion pour « Fauquet », du Nouvion-en-Thiérache, « Leduc », de Sommeron, et « Lesire et Roger », de Mondrepuis, d’affirmer leur présence.