ANY-MARTIN-RIEUX VILLAGE AQUARELLE 2014 Michel Ronsain Kabrigestelles

Incontestablement, il existe désormais une école Michel Ronsain. Pour qui en douterait, ils étaient dix-sept élèves, dont dix débutants, à exposer sur les grilles arnésiennes. La raison de cet engouement ? La technique maîtrisée et surtout partagée de l'artiste, mais également sa capacité à donner à ses élèves la capacité d'exprimer leur propre sensibilité.

ANY-MARTIN-RIEUX VILLAGE AQUARELLE 2014 Christine Léaud

A partir de ses propres œuvres, comme l'arrosoir ou la jeune femme au parapluie rouge reprises par les jeunes aquarellistes, telle Christine Léaud,  les visiteurs du 10e village de l'aquarelle purent ainsi découvrir les variantes réalisées sur ces deux gammes picturales. De même, à Any, Michel Ronsain fit la part belle à trois de ses élèves, « les kabrigestelles » déjà réunis à Hirson, dans la galerie Gilbert Arduin.

ANY-MARTIN-RIEUX VILLAGE AQUARELLE 2014 Michel Ronsain vernissage

Ainsi, les aquarelles de ces « trois drôles de dames » comme les appela Annick Poulet entouraient celles de « leur Charlie ». Avec des styles et des inspirations différentes, Karine Décamp, Brigitte Dequecker et Estelle Roger témoignent d'une certaine filiation artistique. Quant à Michel Ronsain, tel le fauve libéré, il aspire plus que jamais à s'aventurer dans la savane des couleurs vives. De quoi donner à ses élèves l'envie de le suivre. D’autant que lorsque le premier explose, les secondes exposent.