25 octobre 2014

AVEC « RECY'GO » ET « LA POSTE », 3,3 TONNES DE PAPIER VALORISÉES.

En France, chaque année, 500 000 tonnes de papier ne sont toujours pas recyclées alors que dans le même temps, 75 % de la production allemande est valorisée. Voici, juste un an, la Municipalité hirsonnaise signait une collecte originale via « Recy'Go » et « La Poste ». Signée sur la base du volontariat par les agents municipaux, cette charte éco-responsabilité contribue, en effet, à changer leur comportement quotidien. Malgré la dématérialisation, un agent hirsonnais consomme, chaque année, en moyenne, entre 70 et 85 kg de papier,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2014

L'ÉCO-BELLE, PREMIÈRE ÉTAPE DU RECYCLAGE.

En Mairie, chaque personnel bénéficie d'une « éco'belle », une poubelle en carton distribuée par « La Poste » d'une contenance de 5 kg. Le papier usagé ainsi que les enveloppes, journaux, cahiers y sont glissés. L'agent vide ensuite son « éco'belle » dans des bacs plastiques. Assermenté, le facteur local les récupère une fois par semaine avant de les acheminer sur Saint-Quentin pour leur recyclage.
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2014

EN NOIR ET BLANC : PAS LE MÊME MAILLOT, MAIS LA MÊME PASSION.

Avant Philippe Morice, Président de la Commission départementale des arbitres, décoré de la médaille d'or de la Ligue de Picardie, au milieu des jeunes arbitres en stage à Blangy, Jean-Charles Cailleux a, lui, reçu la médaille d'argent des mains de Pascal Poidevin, le Président du district Aisne de football. A quarante-quatre ans, le Saint-Quentinois vit, sans doute, sa dernière saison d'arbitre de ligue 2. « Les tests médicaux de début de saison sont de plus en plus exigeants, confie-t-il avec humour, et il faut savoir laisser sa... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2014

SAINT-MICHEL : LE BAROQUE S’EXPORTE HORS DES MURS DE L’ABBAYE.

Il existe un public pour la musique baroque à Saint-Michel. Et pas uniquement grâce à l’orgue de l’église abbatiale. Certes le festival estival constitue toujours une vitrine internationale et une référence pour « Radio France ». Cependant, à l’initiative de Jean-Michel Verneiges et de la Municipalité saint-michelloise, Fabio Bonizzoni et son Cercle baroque s’étaient « décentralisés » à la salle des fêtes avec à leur programme « L’été » des cultissimes « Quatre saisons », de Vivaldi, mais... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]