CIMETIERE contre jour

Face aux demandes, avec, en moyenne, soixante-dix inhumations chaque année, au cimetière d'Hirson, l'espace disponible se faisait plus rare. Dès 2008, la Municipalité entame donc la (longue) procédure d'agrandissement. D'abord, elle acquiert trois parcelles en bordure de l’actuel terrain pour un total d'un peu plus de 8 000m². Propriétaire, par une délibération d'avril 2012, la commune approuve ensuite l'extension proposée et sollicite l'autorisation préfectorale en même temps qu'une demande de subvention au titre de la Dotation d'équipement des territoires ruraux (DETR).

CIMETIERE HIRSON 2014 AGRANDISSEMENT visite élus haie

Aussitôt, l'étude hydrogéologique du terrain est confiée au Bureau « Antéa ». En avril 2013, le Préfet de l'Aisne, l'Agence Régionale de Santé et la Direction départementale des territoires donnent un avis favorable au projet avant d'autoriser le lancement de l’enquête publique. A son tour, le 21 octobre 2013, le commissaire enquêteur estime que « l'extension du cimetière (lui) apparaît nécessaire et, son impact sur l'environnement, nul ou très limité ». Voici quasiment un an, le 19 décembre 2013, le Conseil municipal entérine donc l'intérêt général de l'opération et le 19 juillet 2014, un arrêté préfectoral autorise le lancement des travaux.