GENDARMERIE HIRSON 2014 enseignes

Depuis hier, l’Aisne est au centre de l’important dispositif de gendarmerie et de police mobilisé pour tenter de retrouver les deux fugitifs. 88 000 hommes et femmes étaient, ainsi, en état d’alerte, dont 9 650 en Île de France. Après que les deux frères aient été repérés dans une station-service, près de Villers-Cotterêts, la traque s’est concentrée sur l’Aisne. Le Raid et le GIGN étaient présents dans une zone rurale entre l’Aisne et l’Oise, autour de Longpont - Corcy.

Cependant, le plan « épervier » fut étendu à l’ensemble du département. Du reste, à Hirson, comme l’explique Vanessa Luziole, Commandant la communauté de brigades d’Hirson-Aubenton, la première phase s’est traduite par une présence des gendarmes sur l’ensemble des giratoires entourant la ville d’Hirson. Cette nuit, les forces de Gendarmerie se relaient de 20h à 24h. Une autre patrouille intervient, de 22h à 3h, et le PSIG, de minuit à 4h.