REGIONALES 2015 PIERRE DE SAINTIGNON TERGNIER PDS intervention public

« Sans exclusive, sans préalable, ni exigences, j’appelle à faire de la grande Région Nord-Pas-de-Calais - Picardie, un laboratoire de la Gauche rassemblée. Nous n’avons pas besoin d’être d’accord sur tout pour être ensemble ». A Tergnier, tête de liste socialiste, Pierre de Saintignon a clairement affiché les conditions d’un dialogue en vue d’un accord souhaité et souhaitable pour l’emporter en décembre. Un dialogue sur le fond et pas uniquement sur les places et un discours adressé aux représentants axonais d’Europe - Ecologie – les Verts, d’Initiative Démocratique de Gauche, du PRG et du MDP, de Robert Hue.

REGIONALES 2015 PIERRE DE SAINTIGNON TERGNIER conf presse JJT PDS AF

Sur le thème de l’emploi, « du premier au dernier », de la mobilité, de la transition énergétique, du service public et du développement économique le premier Vice-Président du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais s’adresse ainsi à l’ensemble des partis de Gauche pour leur proposer de « négocier pour le 15 novembre, un calendrier, un budget et donc un accord qui respectera chacun et tout le monde ».

REGIONALES 2015 PIERRE DE SAINTIGNON TERGNIER PDS pupitre

Face à un peu plus de 150 personnes, avant de partir pour Calais afin d’y rencontrer les syndicats de « Ferry Link », dans un style différent en évoquant le contrat qu’il entend passer « avec les électeurs qui ont perdu la confiance placée dans les politiques », Pierre de Saintignon, Jean-Jacques Thomas et Anne Ferreira avaient convié à Tergnier des chefs d’entreprise, un professeur du CHU d’Amiens et des militants associatifs venus témoigner, mais également écouter et élaborer ce que seront, d’ici l’automne, les priorités de la future Région.