REGIONALES 2015 PIERRE DE SAINTIGNON TERGNIER JJT pupitre PDS AF

Après Jean-Jacques Thomas qui salua son parcours et son engagement, Pierre de Saintignon rappela qu’il reste « un homme simple, un homme anonyme ». D’où à Tergnier, un début de campagne axée sur la proximité, l’équité, la justice, la mobilisation des candidats socialistes (1), mais également de l’ensemble des forces de Gauche. Le rapport de force, et, en effet, loin de lui être défavorable. Martine Aubry l’a rappelé lundi, à Lille, lors de la réunion du Comité de campagne : « cette bataille est gagnable au premier comme au second tour ».

REGIONALES 2015 PIERRE DE SAINTIGNON TERGNIER candidats

A Tergnier, Pierre de Saintignon n’a pas dit autre chose lorsqu’il rappelle qu’aux dernières élections départementales, la Gauche a réuni 50 000 voix de plus que le FN et 140 000 de plus que l’UMP. D’ajouter : « Je ferai comme Philippe Kemel, vainqueur de Le Pen et de Mélenchon lors des législatives de 2012 à Hénin Beaumont. En décembre, je serai l’inconnu qui fera tomber Le Pen et Bertrand ».

(1) Anne Ferreira, Arnaud Battefort, Corinne Fitos, Alain Reuter, Sandrine Rigaud, Stéphane Bizeau, Michèle Blot, Yann Bouvart, Annie Dubois, Paolo De Sousa, Elisa Robin, Jean-Michel Wattier, Amandine Houacine, Damien Delavenne, Marie-Christine Langlet, Mike Plaza, Joëlle Dupont.