HIRSON 14 JUILLET 2015 intervention JJT micro

Place Victor Hugo, ils furent à l’honneur. Montesquieu, avec son « Contrat social », dans son rapport innovant entre la liberté, la loi et l'État, Jean-Jacques Rousseau pour qui « toute loi que le peuple en personne n'a pu ratifier est nulle » en passant par Voltaire, antiesclavagiste et auteur d'un plaidoyer sur la tolérance ; Diderot, le matérialiste, et sa célèbre Encyclopédie à laquelle et indissociablement associé d'Alembert ; Condorcet, l'enfant de Ribemont, pour lequel l'éducation doit affirmer son rôle essentiel dans l'émancipation des classes les plus défavorisées, à l’occasion du 14 juillet, Jean-Jacques Thomas leur a rendu un vibrant hommage expliquant qu’en affirmant la souveraineté du peuple, mais également les notions de liberté et d'égalité, ces écrivains et philosophes continuent de nourrir notre réflexion et des débats. 

HIRSON 14 JUILLET 2015 panorama intervention JJT

« Et ils sont plus que que jamais nécessaires lorsque sur quelques bancs - encore minoritaires - de l'Assemblée Nationale, des voix s'élèvent pour expliquer que « la France n'est pas la République » et même de dénoncer « cette obsession pour la République ». « Or, réaffirma-t-il avec force, face à son auditoire,  nous sommes la République ».

HIRSON 14 JUILLET 2015 garde à vous

« De même, poursuivit le Maire d’Hirson, être républicain, ce n'est pas appartenir à un parti politique tout comme ce n'est pas simplement s'opposer à la monarchie. La République ne saurait se limiter à un quelconque emballage tricolore de circonstance, confectionné à la hâte pour dissimuler, dans certains discours, un nationalisme belliqueux d'avant-guerre et une rhétorique xénophobe ».