GENDARMERIE HIRSON panneau

Hier, vers 17 h, des passants aperçoivent une petite fille et son frère, de deux et quatre ans, à la fenêtre du deuxième étage de leur appartement de la rue d’Alsace à Hirson. Ils jettent des objets pour attirer l’attention. Etonnés, les piétons appellent aussitôt les sapeurs-pompiers. Arrivés sur place en compagnie de la Gendarmerie et de Catherine Lagrange, Chef de Cabinet de Jean-Jacques Thomas, ils découvrent deux bambins abandonnés et une casserole sur la gazinière dont le contenu est en train de bruler. Selon les enfants, le papa serait à la mer et la mère partie à Lille dans la nuit.

Vers 18h30, après avoir saisi le Procureur de la République, la mère fut effectivement jointe à Lille où elle expliqua s’être déplacée pour raisons professionnelles. Selon elle, une cousine devait garder les enfants finalement laissés seuls toute la nuit et durant la journée dominicale. Jean-Jacques Thomas et Odile Bureau, Sous-Préfète de Vervins échangèrent sur ce drame de l’inconscience. Après avoir été vu par médecin au Centre hospitalier Brisset où les accompagna Catherine Lagrange, le frère et la sœur ont été placés en procédure d’urgence chez une assistante maternelle proche d’Hirson. Quant à la mère, elle devait rentrer par le train hier soir et aura à s’expliquer sur l’abandon de ses enfants. Hier à 20h, Odile Bureau confirmait à Jean-Jacques Thomas que, dès aujourd’hui, le juge prendra une ordonnance de placement provisoire des bambins en famille d’accueil.