GENDARMERIE HIRSON PANNEAU entrée

Dès son arrivée à la Gendarmerie d’Hirson, lundi matin, la mère des deux enfants de deux et quatre ans abandonnés dans l’appartement familial dans la nuit de samedi à dimanche et durant la journée dominicale fut placée en garde à vue. Présentée au Parquet de Laon, elle comparaîtra dès le 27 août devant le Tribunal correctionnel où elle encourt une peine d’emprisonnement.

Confiée à l’Adjudant-chef Dussart, l’enquête de Gendarmerie a permis de confirmer que cette mère de 24 ans élevait seule son fils et sa fille, aujourd’hui confiés à une assistante familiale en attendant l’évaluation des Services sociaux du Département. Elle expliqua être partie sur Lille « pour raisons professionnelles » et avoir déménagé à Paris avant de revenir à Hirson, rue d’Alsace.