STADE DANIEL CAMBRELING NOVEMBRE 2015 tests homologation

L'homologation d'un équipement sportif n'est pas une petite affaire. Pour que la piste d'athlétisme, les aires de sauts et de lancers du nouveau stade soient déclarés aux normes, les ultimes contrôles actuellement en cours sont affaires de spécialistes. En l'occurrence d'une société lyonnaise déjà appelée à rendre son verdict sur le plateau de basket de Limoges ou les cours d'entrainement de Roland-Garros. 

DSC_1928

Hier, les deux techniciens étaient donc à Hirson pour vérifier sur 250 points que l'épaisseur de la résine de la piste du stade Cambreling est bien supérieure aux 10mm réglementaires et que sa souplesse absorbe les chocs pour ne pas occasionner de traumatismes sur le squelette des athlètes. Même chose pour l'enfoncement vertical qui ne doit pas excéder 3 mm. 

DSC_1955

Pour les opérateurs dépêchés à Hirson et pour le géomètre - expert qui, lui, vérifiera la précision du tour de la piste de 400 m, les différentes aires contrôlées doivent assurer un compromis entre performance et santé. Il en va de même pour la « glissance » appréciée par un appareil capable de mesurer le frottement ou la planéité inférieure à 5 mm sur une règle de quatre mètres.