ECONOMIE PARC EPINETTE 2013 AML

A soixante ans, Jacques Le Morvan s’appuie sur une solide expérience internationale. L’ingénieur des arts et métiers réussit d’abord une percée dans le domaine automobile chez Bertrand Faure avec dix années au Canada avant d’être nommé au Comité exécutif du groupe Faurecia. En 2010, il rejoint « Circle Printers France » puis « Oxymetal » à Bordeaux. Avec son expérience, le nouveau PDG d’AML porte un jugement positif sur l’unité industrielle d’Hirson qu’il qualifie de « belle usine, compacte et solidaire », mais, également, sur « Johnson Electric » dont la croissance est, par lui, jugée « phénoménale ». « Un groupe, ajoute-t-il, sain, faiblement endetté, talentueux en matière de recherche-innovation ». 

PRESIDENTIELLES 2012 FRANCOIS HOLLANDE HIRSON 2012 AML FH dirigeants

Lorsqu’il évoque l’offre d’achat de « Johnson Electric », ce développeur, selon son qualificatif, parle de complémentarités, même s’il précise devoir « d’abord sereinement analyser l’offre formulée ». Selon Jacques Le Morvan, l’adossement proposé ne doit pas être considéré comme une crainte. « Ce projet, poursuit-il, efface peut-être un projet alternatif. Ces dernières années, nous avons bénéficié d’une croissance portée par la Chine. Nous devons poursuivre dans la voie industrielle et l’avenir appartiendra aux salariés dont je salue la compétitivité et la qualité de leur travail ». Compétitivité, qualité : un constat dressé en avril 2012 dans la même entreprise par un certain François Hollande.