US BHT ABBEVILLE 2016 M'Boungou Beauvisage

Arrivée à onze, juste après le pénalty égalisateur transformé en deux fois par Paoli (35e), la réserve abbevilloise doit d’abord se passer de Derambure, blessé, puis, toujours sur blessure de Massock (68e) et, enfin, de Bourahla (75e), lui aussi, contraint sur ennuis physiques d’abandonner ses coéquipiers. Alors menés 5-1, les huit Abbevillois vont alors totalement s’effondrer permettant aux Hirsonnais de doubler la mise : 10-1. Le courage des Samariens permettra au match d’aller à son terme, mais pour la lanterne rouge la note est lourde. D’autant qu’après avoir, d’entrée, encaissé un but sur un débordement de Sagot prolongé par Marcoux pour M’Boungou (notre photo) à la finition (2e) (1-0), Abbeville revient au score.

US BHT ABBEVILLE 2016 Marcoux Beauvisage

Certes, Marcoux (13e) (notre photo), Drouart (15e), Pétrossi, dont le tir est repoussé sur la ligne par Derambure (18e), avaient déjà affiché les prétentions locales. Mais, à jouer trop facile, même avec une circulation à une touche de balle, les joueurs de Thierry Bastin ne parviennent pas à réaliser le break attendu. Et comme souvent en semblable circonstance, il suffit que Richard enlève le pied d’appui de Savoy pour que Paoli transforme le penalty d’abord détourné par Van De Weile (35e) : 1-1.

US BHT ABBEVILLE 2016 PENALTY MONVOISIN contrepied

Le manque d’application et de percussion reproché à ses joueurs par l’entraîneur va, malgré tout, porter ses fruits. Après un premier tir contré, Pétrossi trouve la cible (57e) puis fauché par Beauvisage le même joueur offre à Monvoisin le loisir de transformer, d’un joli contre-pied, le second penalty du match (62e) : 3-1 (notre photo). A neuf, les Abbevillois laissent quelques boulevards dont profitent les Hirsonnais. Sur un montée de Barbet, M’Boungou réussit une volée de près (69e) (4-1) puis d’un retourné acrobatique consécutif à une passe de Pétrossi, il signe un joli triplé : 5-1 (72e).

US BHT ABBEVILLE 2016 Lottin Hourlier

A onze contre huit, l’U.S BHT va alors dérouler. Au premier poteau, Monvoisin réussit son doublé (78e) (6-1) tout comme Drouart, d’abord sur un centre de Sagot (81e) puis en marquant le dixième but (89e). Auparavant, Morgan Lottin (notre photo) apporte, lui aussi, sa contribution offensive (84e) (8-1) laissant à Nicolas Richard le neuvième but de cet après-midi placé sous le signe de l'oofensive (86e).