EFFRY FETE MERES 2016 enfants

« Je ne suis qu’un enfant et je t’ai fait un poème pour te dire que je t’aime ». A Effry, comme ailleurs, les enfants sont les rois de la fête des mères. Avant que les plus petits ne récitent les vers appris en classe, dont « Si j’étais jardinier », sous la direction de Bernard Cazier, la batterie-fanfare de Neuve-Maison anima l’après-midi.   

EFFRY FETE MERES 2016 salle

Pour Alain Michel, le Maire de la commune, ce traditionnel rassemblement fut l’occasion de rappeler le rôle irremplaçable de la mère dans une société où demeurent les inégalités, où les difficultés de concilier vie familiale et professionnelle sont le plus souvent assumer sur la maman. De même, Jean-Jacques Thomas demanda à l’assistance d’avoir une pensée pour toutes les mères du monde séparées de leurs enfants, victimes des guerres et des drames, et dont l’amour demeure cependant irremplaçable.