CONSEIL MUNICIPAL 2016 CA 2015 Joël Egloffe

Chaque année, fin juin, le Conseil municipal examine les comptes de l’exercice écoulé, c’est-à-dire les comptes administratifs dressés par la Ville et les comptes de gestion établis par Yves Grall, le Receveur-Percepteur. Détaillés par Joël Egloffe, ces résultats de fonctionnement dégagent des excédents : 951 051 € pour le budget Ville, 132 349 € pour le service des eaux, 43 904 € pour les locaux industriels et commerciaux et 24 710 € pour la gestion de l’abattoir municipal. Malgré une diminution de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) de 88 626 € en 2014 et, surtout, de 216 707 € l’an dernier, l’excédent global de fonctionnement atteint donc 1 152 014 €. 

Ce résultat n’a, donc, été possible que grâce à une compression des dépenses de fonctionnement dont la progression est limitée à 0,92 % entre 2014 et 2015 tandis que les charges à caractère général ont baissé de 224 502 €, soit une diminution de 6,43 % en 2015, après les 1,41 % de 2014. Avec un encours de la dette aujourd’hui totalement sécurisé, Hirson poursuit, également, son désendettement, puisque le capital restant dû diminue de 1,48 %. 

STADE DANIEL CAMBRELING INAUGURATION 2016 kaboukisPar contre, l’investissement est en nette progression, passant de 739 420 € en 2014 à 1 407 995 € en 2015. Les principales opérations 2015 concernent la création du stade Daniel Cambreling (848 149 €), les travaux de voirie (151 892 €), les acquisitions immobilières Place Victor Hugo (147 594 €), l’extension du cimetière (94 472 €), et le renouvellement du parc informatique (60 956 €). Enfin, les travaux en régie réalisés par les Services techniques municipaux ont, eux aussi, progressé pour atteindre 233 081 €. « Non seulement, expliqua Jean-Jacques Thomas, l’investissement a donc été maintenu, mais il a progressé en 2015. Au total, tous budgets confondus, la Ville y aura donc encore consacré plus de 3,5 millions ».