FLEURISSEMENT 2016 AVENUE MITTERRAND rosiers défilé

Incontestablement, les fortes précipitations de mai, juin et juillet ont contrarié le fleurissement hirsonnais. Certes, les 4 193 géraniums, surfinias, ipomées, bidens, osteospermums, anthémis et autre pennisetums ont grandi à l’abri dans les serres municipales. Cependant, les plantes vivaces ont, elles, subi les caprices de la météo.

FLEURISSEMENT 2016 OUVRIERS RUE CHARLES DE GAULLE

Première constatation, le retard dans le fleurissement est estimé à plus de quatre semaines. De plus, gorgés  d’eau et détériorés par plusieurs orages plusieurs massifs ont été nettoyés et, pour certains, replantés. Tous continuent, cependant, à faire l’objet de soins attentifs.