24 août 2016

RENTRÉE ÉCONOMIQUE : JEAN-MICHEL BLAISE FAIT D’HIRSON LE CŒUR DE SON DÉVELOPPEMENT.

En centre-ville, après la liquidation de la société Lefranc, les anciens Ets Nollevalle laissaient une friche de 180 000 m2. Autodidacte, après avoir repris seul la société familiale à Nohan-sur Semoy, grâce à Jacky Besnou, Jean-Michel Blaise s’est lancé dans une reprise qui n’allait pas de soi. Quatre ans plus tard, dans un secteur fortement concurrentiel, l’entreprise est passée de quatre à vingt-deux salariés et trois embauches sont prévues. Avec son épouse, le chef d’entreprise a développé sa société de distribution de... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2016

LA SOLIDARITÉ INTERCOMMUNALE PERMET LA CRÉATION D’UN PÔLE PETITE ENFANCE A LA HÉRIE.

Pour Jean-Jacques Thomas, l’avenir de l’école en milieu rural passe d’abord par la petite enfance et la création de services adaptés. Son intervention pour l’accueil des deux ans au sein du regroupement scolaire Bucilly – Eparcy – Landouzy – La Hérie répond à cette attente. Encore faut-il des locaux adaptés aux tous petits et une salle d’évolution réservée aux petites sections. La solidarité intercommunale permet aujourd’hui de sauver une classe grâce à des travaux organisés à La Hérie.  Des sanitaires pour petits ont ainsi... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2016

A BUCILLY ÉGALEMENT, LES CLASSES SONT RÉAMÉNAGÉES.

En complémentarité de la création d’un pôle de la petite enfance à La Hérie, l’école de Bucilly a, également bénéficié de la solidarité intercommunale conduite par les agents municipaux hirsonnais. Il fallut, en effet, remplacer les petits WC par de plus grands et créer des cloisons séparatrices et y ajouter des portes. De même, pour la rentrée, les peintures ont été refaites, le revêtement de sol posé et des luminaires installés dans une classe et dans les sanitaires.
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2016

TOUT FINIT (BIEN) EN COSTUMES, EN DANSES ET EN CHANSONS.

Traditionnelle et populaire danse de country, « Cotton eye Joe » figurait, évidemment, au programme de la Fête organisée à l’Eden pour marquer la fin des accueils de loisirs. Source inépuisable d’inspiration, les petits indiens ont, pour leur part, choisi la danse et les chants de Yataka.  L’éclectisme en vogue durant ce mois d’août, valu également aux jeunes artistes de se retrouver autour de l’attrape-rêves, de Christophe Maé avant le final sur scène pour un Madison auquel furent conviés parents et amis.
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]