RESIDENCE BRISSET THERESE PETIT 100 ANS 2016 groupe

Orpheline, avec ses sœurs, elle a connu la Fondation Savart. Né en 1916, l’année des batailles de Verdun et de la Somme, Thérèse Landouzy sera incontestablement marquée par la guerre. Son mari, sera, en effet, tué en Indochine. Cette Saint-Michelloise tiendra dans sa commune une épicerie avant d’occuper un poste de secrétaire en Mairie jusqu’en avril 1978 sous la bienveillante autorité de Maurice Brugnon.

RESIDENCE BRISSET THERESE PETIT 100 ANS 2016 gâteau

Née le 29 septembre, Thérèse Petit était donc hier au centre de toutes les attentions. Outre les fleurs offertes, la Résidence Brisset où elle est accueillie depuis le mois d’avril, avait, pour sa part, préparé le traditionnel gâteau d’anniversaire. Son fils Jean était lui aussi présent. Ses sœurs, Denis et Simone, respectivement âgées de 97 et 95 ans, domiciliées rue Loubet, ont travaillé à l’hôpital d’Hirson. Thérèse compte trois petits-enfants et, bientôt, quatre arrière petits-enfants. En voyant, le gâteau illuminé, elle s’est écriée en frappant des mains : « J’ai cent ans et c’est pour moi » tandis que les résidents lui souhaitaient en chanson un joyeux anniversaire.