VITRINE CHEVAUX TRAIT DU NORD 2016 Guy Marcoux remise diplôme

Ils pèsent entre 800 et 900 kilos en moyenne. Le bai et le rouan demeurent les robes les plus fréquentes. Eleveur passionné, Guy Marcoux, d’Effry, y ajoute le gris fer élargissant ainsi sa palette de couleurs. Fidèle à la tradition, place de la République, il lança donc au trot ses trois traits du Nord, clôturant ainsi le défilé comme il le fait chaque année à la Capelle.

VITRINE CHEVAUX TRAIT DU NORD 2016 chevaux Guy Marcoux

Le propriétaire de Reine de St-Eloi, en hommage à la fête d’Effry qui amène l’ensemble des chevaux à traverser l’Oise à gué, fut distingué au Salon de l’agriculture. Il continue d’élever « pour le seul plaisir, dit-il, pas pour l’argent » ses chevaux doux et faciles. Voilà bien longtemps, en effet, qu’ils ne servent plus aux travaux des champs. De fait, cette race emblématique du Nord de la France apparaît aujourd’hui comme la plus menacée des neuf existantes en France.