VOEUX POPULATION HIRSON 2017 tribune salle

Initiée l’an dernier, la cérémonie des vœux de Jean-Jacques Thomas aura, cette année encore, fait la part belle aux grands témoins venus sur la scène de l’Eden parler économie, logement, culture, sport, insertion, services publics, santé, sécurité ou éducation. Au total dix invités ont, ainsi, témoigné et évoqué les actions menées en 2016 ou les projets de la nouvelle année. En préambule, dans un clin d’œil, Jean-Jacques a d’ailleurs expliqué que la mort de Fidel Castro rendait désormais inutile les (trop) longs discours. Cependant, ce tour d’horizon fut, d’abord, pour lui, l’occasion de saluer les fonctionnaires mobilisés toute la nuit précédente afin de faire face à la tempête Egon.

DSC_0818

Au travers de plusieurs exemples, entouré par l’équipe municipale, en présence de Nicolas Basselier, Préfet de l'Aisne et de Jean-Louis Bricout, le Maire a évidemment rappelé l’importance des chantiers engagés pour un total de 28,56 millions d’euros. « Un montant, dit-il, jamais atteint pour moderniser la ville, mais également remplir les carnets de commande des entreprises et, ainsi, soutenir l’emploi ». Cependant, l’avenir ne saurait se limiter à un budget. « Gestionnaires, précisa-t-il, nous devons l’être. Nous l’avons été. Sur la seule année 2016, nous avons réalisé 704 000 € d’économie. Gestionnaires, nous continuerons donc à l’être. Mais ce qui est, également, demandé à un élu, à un Maire, c’est d’être un visionnaire. ». Une vision que Jean-Jacques Thomas souhaita, évidemment, partager avec son auditoire, nombreux malgré les intempéries.