CONTRAT RURALITÉ 2017 Jean-Michel Baylet pupitre

61,4 millions d’euros ! Jean-Michel Baylet n’est pas venu en Thiérache les mains vides. Le contrat de ruralité qu’il a signé avec le pays et les intercommunalités s’articule autour d’une amélioration des accès aux services et aux soins (6,44 millions), de la revitalisation des bourgs - centres (14,86 millions), du renforcement de l’attractivité du territoire (20,50 millions), de la mobilité (623 056 €), de l’engagement dans la transition énergétique (7,42 millions) et de la cohésion sociale (11,6 millions).

MAISON JUSTICE ET DU DROIT

S’agissant du pays des Trois-Rivières, l’ensemble des dix-huit opérations représentent un total de près de 14 millions avec à Hirson, la construction d’une Maison de la justice et du droit (32 000 €) et d’une Maison de santé et de l’Internat (625 000 €), au titre de la transition énergétique, l’isolation de bâtiments publics et la rénovation de l’éclairage public (774 000 €) et l’implantation d’une école du Web et d’un « Fab Lab » (240 000 €). De plus, la communauté de communes s’attachera au  développement de la marque « Viande de Thiérache » avec un atelier de découpe (2,2 millions), à la réhabilitation de la Tour Florentine (1,8 million), la mise en place d’un réseau de chaleur et d’un espace brasserie à Blangy (530 000 €). L’intercommunalité propose également une Maison des services publics (1,5 million), l’aménagement de la déchetterie de Martigny (455 000 €) et la construction d’un hôtel artisanal (2,6 millions).

CONTRAT RURALITÉ 2017 signatures JJT

Enfin, outre une seconde Maison pluridisciplinaire de santé à Origny (300 000 €), Saint-Michel inscrit dans le contrat de santé la revitalisation du centre - bourg (1,5 million), la création d’un musée de l’abeille (250 000 €), la réhabilitation du plateau Multisports (70 000 €), la création d’un pôle de services aux associations (800 000 €) et la réfection du parvis de l’église abbatiale (350 000 €).