PERMIS DE CONDUIRE LA POSTE Manuel Henniaux et MCl Clouet

Depuis le 2 mai 2016, l’épreuve théorique générale du permis de conduire est modernisée et confiée à cinq opérateurs « La Poste ». Progressivement, l'épreuve collective sera remplacée par une épreuve individuelle avec tablette. L’examen du code de la route est ainsi modifié en profondeur. L'ancienne base officielle comportant 638 questions réparties en onze thèmes est remplacée par une nouvelle base de 1044 questions réparties en dix thèmes et neuf familles. De ce fait, le nouvel examen du code de la route aborde de nouveaux thèmes comme, par exemple, les gestes de premiers secours ou encore les nouvelles technologies telles l'e-call, l’appel d'urgence, les aides au freinage ou le fonctionnement d’une boîte de vitesse automatique. Dans ce cadre Annie Dhu, Responsable de l’Épreuve Théorique Générale pour le compte de « La Poste », présentait, salle du Haubert, les modalités d’organisation des cessions d’examen. Formés pour les services préfectoraux Manuel Henniaux et Laurent Valade, agents de « La Poste », seront en charge de l’accueil des candidats et du bon déroulement de l’examen.

PERMIS DE CONDUIRE LA POSTE tablettes d'examen

Une fois installé et informé des conditions d’examen, chaque prétendant se verra remettre une tablette tactile et un casque audio. Après s’être identifiés, grâce à un code fourni lors de son inscription, en ligne ou via une auto-école, ils répondront à une série de 40 questions, issue de la base de données et générée de façon aléatoire, réduisant ainsi les possibilités de tricherie. Les réponses sont, ensuite, transmises, en ligne, pour correction par les services de l’Etat. Les résultats sont, enfin, notifiés, par mail, aux intéressés, dans les 48h. Chaque mardi, des semaines impaires, « La Poste » organisera, salle du Haubert, quatre séances d’examen, permettant ainsi à quarante futurs conducteurs de prétendre à l’obtention de l’épreuve théorique générale. Coup d’envoi, mardi 28 février 2017.