SAINT-MICHEL ASSOCIATION MAI 1940 JJT

Le 21 mai, à 10h, au carrefour de l’Étoile, là où les 16, 17 et 18 mai 1940 sont tombés les soldats français en défendant un ligne Maginot que les États-majors jugeaient imprenable, un nouvel hommage leur sera rendu devant un monument dont les plaques de laiton sur lesquels étaient gravés leur nom avaient été dérobées. Comme Jean-Pierre Dutry, successeur du Président-fondateur Jacques Raguet, l’a rappelé, la rapide intervention de Jean-Jacques Thomas auprès de Nicolas Basselier, Préfet de l’Aisne, et la subvention de l’Etat à la commune de Saint-Michel a permis de régler la question financière à hauteur de 80%. 

SAINT-MICHEL ASSOCIATION MAI 1940 assistance

La cérémonie pourra donc s’organiser dans les meilleures conditions avec un hommage particulier rendu à René Pays de Teilleul, tué le 15 mai à Momignies. Côté association, avec Patrick Caillet, Christophe Chimot et Jean-Luc Miniscloux, trois nouveaux membres sont entrés. Le premier occupe d’ailleurs le poste de secrétaire, le second celui de trésorier tandis que Jacques Balthasar fut élu à la vice-présidence. Distincte d’une association d’anciens combattants, nota Jean-Pierre Dutry, son association reste ouverte à tous et demeure fidèle à sa vocation de garde mémoire. « Une mémoire ni sélective, ni partielle, souligna Jean-Jacques Thomas, mais, au contraire, éclairée ».