RÉFUGIÉS DE GUERRE SOUDANAIS ACCUEIL RASSENFOSSE 2017 Evêque

Leurs larmes ont ému la petite assemblée. Dans la pièce commune, le silence s’est fait lorsque, incapables d’évoquer leurs proches restés là-bas, avec retenue, ils ont craqué. Il leur fallut, ensuite, du temps pour répondre aux questions de Jean-Jacques Thomas et de Monseigneur De Dinechin, Evêque de Soissons, en visite pastorale sur Hirson. Le premier a parlé d’humanité, de son rôle d’élu et de la décision du Conseil municipal du 14 octobre 2015 d’accueillir sept familles de réfugiés de guerre.

RÉFUGIÉS DE GUERRE SOUDANAIS ACCUEIL RASSENFOSSE 2017 discussion

Le second de la bénédiction de Dieu et de ce que la migration représente en termes d’espoir, mais, également, de souffrance. Les deux hommes se sont retrouvés dans la même approche et sur la nécessité de s’ouvrir à tous, Hirsonnais et étrangers. Ce n’est pas un  hasard, du reste, si l’homme d’église s’était auparavant intéressé à l’Epicerie solidaire, ouverte en 2006, et au Bon Accueil, créé en 1997. Quant aux réfugiés soudanais, ils ont, simplement, remercié leurs interlocuteurs. Eux qui commencent seulement à retrouver foi dans leurs semblables.