23 mars 2017

NOUVELLE LOCATAIRE, ANNE-MARIE FRAYON NE BOUDE PAS SON PLAISIR.

Dans les vingt-trois logements aujourd’hui occupés de la Résidence Jules Décamp, les locataires saluent tous leur qualité de vie dans des appartements au sein desquels Jean-Jacques Hennequart a privilégié la lumière, l’isolation et une domotique appréciés au quotidien. Mère de quatorze enfants et auparavant à la ZAC, a près de 85 ans, Anne-Marie Frayon a d’ailleurs fait visiter les lieux avec simplicité et le plaisir de recevoir à domicile une Ministre, un Député, un Maire et une délégation conduite par le Président de l’Office... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2017

CLAUSE SOCIALE SUR LES CHANTIERS PUBLICS : LE COURAGE ET LA VOLONTÉ DE THIERRY GUÉRIN.

Mise en place par le PLIE des Trois-Rivières en 2011 par Nathalie Winkel, la clause sociale permet à des demandeurs d’emploi d’être prioritaires sur des chantiers publics. Un pourcentage d’environ 5% du montant des travaux permet d’embaucher un ou plusieurs ouvriers. Ce fut, notamment le cas pour la réhabilitation de l’ancien Jules Décamp. Sur trois  lots, 735 heures ont ainsi été confiées à quatre personnes. Deux ont ensuite été embauchées en CDI. C’est le cas de Thierry Guérin arrivé pour une mission ponctuelle au sein de... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2017

LES PORTE-DRAPEAUX, FIDÈLES SENTINELLES DE LA MÉMOIRE.

Quels que soient la météo, l’âge ou les circonstances, les porte-drapeaux accompagnent autant le calendrier patriotique que leurs camarades à leur dernière demeure. Bénévoles, outre la subvention municipale, leurs frais de déplacement sont rendus possibles par la traditionnelle vente de calendriers. Y compris la journée détente de pêche, la visite des illuminations parisiennes ou la dinde, les chocolats et le stylo offerts pour Noël. L’assemblée générale tenue à l’escadron de Gendarmerie mobile en présence du Commandant Gagatek... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2017

L’HOMMAGE RENDU AU COMMANDANT GAGATEK.

Comme le veut la tradition, à l’issue de l’assemblée générale, l’ensemble des porte-drapeaux ont convergé vers le monument érigé à la mémoire des gendarmes mobiles. La minute de silence et la Marseillaise suivirent le dépôt de gerbe par le Président Pierre Fiécha, Jean-Jacques Thomas, le Président départemental et le Commandant Gagatek. Ensuite, l’ensemble des porte-drapeaux ont posé pour la traditionnelle photo de famille en compagnie du chef de l’escadron 22/9, prochainement appelé à faire valoir ses droits à la retraite.
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2017

RÉSIDENCES AUTONOMIES : NOUVELLE PIERRE DE LA POLITIQUE MUNICIPALE.

Au-delà des murs, aussi beaux et isolés soient-ils, les futures résidences autonomies traduisent plus encore la volonté politique municipale partagée avec le CCAS. Du reste, à son arrivée, Pascale Boistard a tenu à saluer les élus locaux, mais également les cadres communaux. A commencer par Vincent Szpakowski qui, avec Thérèse Douce, Adjointe au Maire chargée de l’action sociale, rappela le rôle du Centre communal dans le maintien à domicile. Qu’il s’agisse du foyer-restaurant et des 31 557 repas portés, des vingt-trois... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2017

COLLÈGE JULES DÉCAMP : APRÈS LA NAISSANCE, UNE RENAISSANCE.

Ancienne Secrétaire d’Etat aux Droits des femmes, Pascale Boistard fut touchée par les engagements de Jules Décamp et le courage politique qui fut le sien d’imposer l’idée même d’une Ecole Primaire Supérieure de jeunes filles. En ce début de siècle, trois ans après une séparation des églises et de l’Etat, toujours fortement contestée, réunir les concepts de laïcité, d’instruction publique et de féminisme tient de la gageure. L’émancipation des femmes, l’accès à l’éducation pour tous dans le respect de la laïcité furent toujours... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2017

DANS LES YEUX DES ENFANTS, LES ÉCLATS (DE RIRE) DE LA PISTE AUX ÉTOILES.

Ce sont de véritables artistes souvent doublés d’excellents musiciens. Leur airs renvoient d’ailleurs aux grandes heures du cirque auquel ils appartiennent pour l’éternité. A Hirson, le Festival ternois a (re) trouvé son public et, dès l’entrée des « Dominos », la magie s’opère. Avec une chanteuse et deux Augustes, l’organisation humoristique du trio brille autant dans l’approche comique que sur la gamme. Rien d’étonnant qu’il enflamme le jeune public. Dans un style tout aussi traditionnel, Jerry et Palto, le clown... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2017

NO PIOT ET NO PIOTE REVISITENT LA BANDE DESSINÉE.

Son organisation répond à des standards bien connus. Cependant, chaque année, la Cavalcade No Piot nécessite plusieurs réunions de préparation. Autour d’Annick Poulet, Adjointe au Maire à la culture, et d’Isabelle Bailly, du Service fêtes et culture, une vingtaine d’associations ont, donc, échangé sur le thème de cette édition 2017 : « No-Piot et No-Piote revisitent la bande dessinée ». Après les nécessaires et toujours utiles explications sur les règles de passage avec priorité donnée aux groupes avec enfants, le... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2017

GYMNASTIQUE : LES HIRSONNAIS EN DEMI-FINALES DES CHAMPIONNATS DE FRANCE.

Organisées à Maromme pour les féminines et à Grande-Synthe pour les masculins. les demi-finales des championnats de France individuels, les gymnastes de « L’Hirsonnaise » n’ont pas à rougir de leur classement. Après avoir franchi, avec des résultats honorables, les championnats de l’Aisne et de Picardie, les Thiérachiens se mesuraient, cette fois, aux grosses pointures du Nord-Pas-de-Calais, de Haute et Basse Normandie. Chez les masculins, en trophée inter régional 8 ans, Stanislas Aubert se classe dixième. En trophée... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2017

19 MARS : IL EST TOUJOURS NÉCESSAIRE QU’UN CESSEZ-LE-FEU METTE FIN A UNE GUERRE.

Devant le monument érigée par la Municipalité à la mémoire des victimes d’Afrique du Nord et qu’il venait de fleurir avec les représentants de la Gendarmerie nationale et mobile, Jean-Jacques Thomas est revenu sur la date du 19 mars 1962. « Nous commémorons, dit-il, le « cessez le feu » signé à Evian. Un accord difficile, parfois même douloureux, qui fut, cependant, rapidement et largement entériné par un référendum favorable à plus de 90 % ». Et même si, après le 19 mars, d’autres vies furent fauchées, la fin... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]