DÜSSELDORF CHEMIN DES DAMES 2017 RÉCEPTION MAIRIE discours JJT

En 2014, ils ont pédalé entre Arras et Reims, reprenant le parcours de l’étape du Tour de France pour déposer un bouquet devant la petite église de Cergny-en-Laonnois où est attendu ce matin le Président de la République. A l’initiative de Richard Petit, cyclotouriste passionné et d’amis du club de « Paris-Chauny », âgés de 46 ans à 75 ans, ils sont onze à rallier cette fois Düsseldorf au Plateau de Californie. Pourquoi cette ville allemande ? « D’une part, explique l’un des responsables, c’est de là, en 1914, que sont partis beaucoup de soldats de la 1ère armée allemande. De plus, cette année, c’est de Düsseldorf que sera donnée le départ du Tour de France ».

DÜSSELDORF CHEMIN DES DAMES 2017 RÉCEPTION MAIRIE groupe

Ils sont donc partis, jeudi, en compagnie de Carlo Tenoort, un allemand, pour une première étape de 160 Km et une arrivée à Movane, en Belgique, avant de gagner Hirson où, après 130 Km, ils furent reçus par Jean-Jacques Thomas et Annick Poulet. Lors d’une cérémonie chargée d’émotion, ils ont évoqué le Chemin des Dames, la boucherie ordonnée par le générale Nivelle, la folie des hommes, la paix et, en cette période électorale, un incompressible besoin d’Europe. Hier matin, le petit peloton est reparti de la place Victor Hugo après avoir passé la nuit au Domaine de Blangy. Il fut accueilli à Corbeny en début d’après-midi avant de monter sur le plateau « là où tant de soldats ont donné leur peau ». Non sans une halte, dans un lieu-dit d’un ancien village, évidemment entièrement détruit voici un siècle, au nom prédestiné : la Croix du guidon.