EFFRY OSSUAIRE VEILLÉE 2017 stèle fantômes

Alain Michel et le Conseil municipal ont tenu à s’associer aux quelque 250 communes qui, dans l’Aisne, ont commémoré l’offensive du Chemin des Dames. Cependant, au cœur de l’ossuaire d’Effry, au milieu des croix et face au monument érigé à la mémoire des déportés russes et roumains, Jean-Jacques Thomas en a appelé à « ces malheureux fantômes, levés à nos côtés pour nous dire, cent ans plus tard, que le nationalisme, c’est la guerre et que la guerre, c’est la mort ! ».