EFFRY ARBRE DE LA LIBERTÉ 2017 JJT enfant

Les Gaulois et les Romains sacrifiaient déjà à la tradition de manière à marquer l’avènement du printemps. Il fallut cependant attendre la Révolution pour que l’arbre de mai se transforme en arbre de la liberté. Cette coutume puise également ses racines dans les poteaux plantés aux Etats-Unis indépendants, mais c’est à partir de 1792, qu’en France, grandissent les peupliers patriotiques souvent préférés au chêne. 

EFFRY ARBRE DE LA LIBERTÉ 2017 JJT Alain MICHEL

A Effry, le premier arbre des temps modernes fut planté par Jean-Claude Molinaro. Depuis, Alain Michel poursuit cette tradition démocratique, expliquant, hier matin, que « l’arbre de vie symbolise la continuité, la force et la puissance. Ils s’épanouissent en même temps que les institutions ». Le tilleul planté par l’ensemble des participants réunis devant la batterie-fanfare de Neuve-Maison fut, également, l’occasion pour Jean-Jacques Thomas d’évoquer le symbole des racines comparées aux valeurs de la République, de la nécessité d’une humilité face à la nature et d’une démocratie qui, comme l’arbre, élève et déploie ses rameaux protecteurs.