CREIL US BHT 2017 but Le Sant

Entre les malades, les absents et les blessés, avant même le coup d’envoi, l’U.S BHT se promettait déjà  un déplacement difficile à Creil, chez l’un des prétendants à la montée. De fait, dès le coup d’envoi, sur une balle perdue et interceptée, Dansoko, le meneur de jeu creillois, marque le premier but de la saison de R2 (1e).

Largement renforcé à l’intersaison avec plusieurs Cantilliens, Creil domine dans la quasi-totalité des compartiments du jeu. Sous pression, et surtout sans ballon, les Thiérachiens sont donc condamnés à défendre face à un adversaire capable de jouer rapidement à une touche de balle. Certes, spécialistes des barres et des poteaux, les Hirsonnais ne faillissent pas à la règle.

CREIL US BHT 2017 tête Lottin barre

Sur un corner, Lottin saute plus haut que tout le monde (notre photo) pour finalement trouver la transversale (11e). Egalement sur un corner, récupéré au second poteau, les Creillois, eux trouvent la cible, la première fois par Le Sant (22e), libre de tous mouvements, (notre photo) puis dans la foulée avec le doublé de Dansoko, lancé entre les deux défenseurs centraux (23e). Avec trois buts d’avance, Creil a de quoi se mettre au chaud avant la pause.

CREIL US BHT 2017 penalty Leporcq

Pour ses adversaires, l’objectif est, au contraire, de chercher à exister et à ne pas perdre sans, au moins, mettre en danger la défense creilloise. Ils redressent d’ailleurs la tête sur un centre de Bouffenie détourné de la main. Leporcq transforme le pénalty pour ramener le score à de plus acceptables proportions : 3-1 (72e) (notre photo). Cependant, Creil ne lâche pas et comme souvent, sur un contre, Freminet (78e) affirme, tout en puissance, la prétention de siens : 4-1.