JOURNÉES PATRIMOINE 2017 STE THÉRÈSE groupe

A l’occasion des Journées du Patrimoine, et pour la seconde fois depuis sa « déconsécration » et sa transformation en salle de concert, Sainte-Thérèse a ouvert ses portes aux visiteurs des Journées du Patrimoine. Pour un peu plus qu’un simple passage, samedi et dimanche, ils étaient ainsi conviés à marcher dans les pas du Chanoine Gougelot, d’Aimé Bonna… et de tant d’autres qui ont contribué, avant Kit Armstrong, à écrire l’histoire de ce monument. 

Actuellement médiatisé de par l’originalité même de cet épisode de la vie de la commune, mais aussi et surtout par son style « Art-Déco », qui en fait une véritable référence du genre, le site avait déjà accueilli de nombreux visiteurs en 2016. Cette fréquentation s’est de nouveau confirmée cette année.

JOURNÉES PATRIMOINE 2017 STE THÉRÈSE visiteurs

En majorité composé d’Hirsonnais venus retrouver « leur » église, ce public réunissait, également, des amoureux d’architecture venus de Tourcoing, Maubeuge ou du Sud de l’Aisne, sans oublier les mélomanes désireux de découvrir la « maison » de Kit Armstrong, dont deux Anglaises venues d’Outre-Manche et plusieurs producteurs en quête d’une salle de concert. 

Aux côtés d’une traditionnelle visite commentée par Michel Derniame et Dominique Coutellier, un diaporama et, surtout, une brochure, rassemblant des photos des objets liturgiques extraits des lieux ainsi qu’un texte résumant l’histoire de l’édifice, fut proposée aux 80 visiteurs du samedi et aux 120 du dimanche. Parmi ces images, beaucoup se sont attardés sur le Chemin de Croix, aujourd’hui classé au patrimoine régional.