21 septembre 2017

LE PERMIS DE CONSTRUIRE DE LA FUTURE RÉSIDENCE « ORPÉA » DÉPOSÉ AVANT LA FIN DE L’ANNÉE.

L’acquisition par la Municipalité de l’ancien magasin « Lidl » rue de La Haie avait débloqué la situation. Le projet de construction de la nouvelle résidence « Orpéa », rue de La Haie a connu en fin de semaine un coup d’accélérateur avec l’annonce par Pascal Lataix, Directeur régional Nord-Est du groupe européen du dépôt du permis de construire avant la fin de l’année. Déjà, les deux notaires s’étaient mis d’accord sur les modalités de vente. Lors de la cérémonie organisée en l’honneur de Carine Gillot et... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2017

2 660 SIGNATURES SUR LA PÉTITION CONTRE LA CASSE DES CONTRATS AIDÉS.

Entre les 1 507 signatures en ligne sur « change.org » et les 1 153 recueillies sur papier, pas moins de 2 660 personnes ont demandé à Emmanuel Macron de revenir sur une décision jugée injuste, touchant, de surcroît, les populations les plus fragiles renvoyées pour nombre d’entre elles au RSA et aux 440 € versés par l’État.  Une mobilisation qui ne faiblit pas et traduit le soutien populaire de l’initiative lancée par Jean-Jacques Thomas. Du reste, si besoin était, la décision des parents d’élèves... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2017

DE L’ATELIER AU JARDIN, LES AUTRES TRAVAUX D’UTILITÉ PUBLIQUE.

En finir avec l’assistanat ! Le leitmotiv de Jean-Jacques Thomas est bien connu. L’insertion sociale et professionnelle passe par un engagement réciproque. En échange du temps travaillé dans les ateliers et les chantiers du CCAS, les demandeurs d’emplois ont accès à l’épicerie solidaire selon le principe gagnant-gagnant et à des prix inférieurs de 70 à 80 % à ceux habituellement pratiqués. Mardi, lors de la visite du pôle d’économie solidaire à « La Bonne source » ont ainsi été présentée les ateliers « arts déco », « bois,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2017

BICYCLETTES : L’ATELIER RÉPARATION EN CONNAÎT UN RAYON.

Depuis maintenant plus d’un an, les ateliers d’insertion récupèrent de vieux vélos déposés ou jetés en déchetterie. Une convention devrait d’ailleurs être signée avec la Communauté de communes pour les recycler tout comme les machines à laver promises à a destruction mais que les agents d’insertion réparent et revendent pour une trentaine d’euros. S’agissant des bicyclettes, pour petits et grands, le choix ne manque pas. Pour les enfants, elles sont vendues réparées à partir de 5 €. Cet été, trente-cinq ont retrouvé une belle... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2017

ATHLÉTISME : POUR, A HIRSON, PROLONGER LES CHAMPIONNATS DU MONDE.

Après des Championnats du monde de folie qui ont fait vibrer nombre de téléspectateurs cet été, le CSCVH invite, débutants ou non, à chausser ou à rechausser les baskets et venir fouler la nouvelle piste du stade Cambreling. Ainsi, le club d’athlétisme propose une licence « athlé découverte » destinée aux jeunes de 6 à 11 ans avec un seul mot d’ordre : « Viens jouer à l’athlé » et des séances le mercredi de 17h15 à 18h30, le samedi de 14h à 16h sur le nouveau stade. La licence « athlé... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2017

APRÈS PLUSIEURS DÉGRADATIONS EN VILLE, QUATRE MINEURS INTERPELLÉS.

Ils sont quatre, deux frères respectivement âgés de treize et quatorze ans, et deux adolescents de quinze et seize ans. Ce week-end, ils ont commis plusieurs dégradations sur des véhicules, des établissements publics, des tags sur les murs et s’en sont même pris à un transformateur rue de Lorraine. Plus grave, ils se sont faits ouvrir la porte d’une personne déficiente avant de lui dérober ses clefs. Leur équipée débuta à 20 heures. Déjà depuis plusieurs jours, la Gendarmerie avait multiplié les patrouilles. Alors que le groupe... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2017

ÉCOLES SANS ÉLÈVE : UNE SOLIDARITÉ QUASI EXEMPLAIRE.

Hormis les écoles du Centre à Hirson et de Buire, où les enseignants avaient indiqué faire classe, dans les autres écoles du Pays des Trois-Rivières, l’appel à la solidarité a été entendu et suivi. Aucun élève n’était présent à Martigny, Leuze, La Hérie, Origny, Ohis, Mondrepuis, Effry, Bucilly et Neuve-Maison. A Hirson, pas d’élève non plus aux Champs-Élysées, à Clemenceau, aux Promenades. A Jean-Jaurès maternelle, ils étaient trois, deux au Champ Roland, à Charles Clément maternelle et à Jean Zay primaire sur 189 inscrits. Huit... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2017

JEAN MATHIS, MAIRE DE WATIGNY.

Localité de 380 habitants, Watigny dispose de trois emplois aidés dont un, âgé de 59 ans, reconnu travailleur handicapé. Sans l’ATSEM, son école ne peut pas fonctionner. Il a d’ailleurs chiffré à environ 20 000 € le remplacement de ses emplois aidés par des contrats à temps partiels. Pour lui, comme pour les autres, l’incertitude demeure sur la pérennité du service rendu dans la mesure où le nombre d’heures réalisées sera inférieur à celui actuellement assurées.
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2017

TÉMOIGNAGES : HERVÉ LEDIEU, MAIRE DE NEUVE-MAISON.

Présent, lui aussi, salle de l’Eden, au milieu de ses collègues, Maire de Neuve-Maison, Hervé Ledieu a, également, tenu à témoigner au nom de ses quatre emplois aidés non renouvelés. Depuis le 31 août, il ne dispose plus d’aucun agent. Surcoût pour la commune 33 000 € auquel s’ajoute la diminution de 20 000 € de la DGF, soit 53 000 € sur un budget de fonctionnement de 430 000 €, soit une perte de 12 %. « Dois-je fermer l’école, s’interrogea l’élu, et ne plus entretenir le stade municipal ? ».
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2017

NETTOYAGE DU MARCHÉ : LE BIEN-FONDÉ DES AGENTS DE SALUBRITÉ.

Les habitants du centre-ville d’Hirson ont dû s’étonner que les détritus du traditionnel marché du lundi soient restés sur place. Parmi les balayeurs du service municipal, plusieurs travaillent, en effet, en contrats aidés. Leur poste est remis en cause par le Gouvernement. Ils contribuent pourtant au nettoyage de la ville. « Chacun peut ainsi se rendre compte de leur utilité, explique Jean-Jacques Thomas, et de leur travail dans l’effort de salubrité publique ». Dès hier matin, ils ont enlevé cartons et papiers, avec,... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]