VIDÉO-PROTECTION 2017 présentation JJT

Jeudi, le déploiement des vingt-deux caméras de vidéo-protection s’est accompagné, à Hirson, d’une démonstration à laquelle participèrent les deux représentants de la Gendarmerie. A cette occasion, le Commandant Hollart souligna, non seulement, l’intérêt d’un « outil particulièrement intéressant » et la qualité du matériel « capable, en cas de besoin, d’enregistrer les caractéristiques physique et vestimentaires d’un suspect, mais également de lire à plusieurs centaines de mètres une plaque minéralogique et de s’assurer de la marque d’un véhicule ».

FOURRIÈRRE PANNEAU BLEU ROUGE

De même, l’officier de Gendarmerie et le Maire ont annoncé depuis lundi la reconnaissance d’une fourrière agréée à Hirson. Sur demande du Maire ou de la Gendarmerie, l’entreprise Poitau-Kalvas pourra ainsi enlever les voitures-ventouses ou en stationnement gênant. Le gardiennage et l’enlèvement seront donc facturés au propriétaire du véhicule dont la durée d’immobilisation ne pourra excéder 45 jours. Après quoi, il pourra être vendu ou détruit.