TRAVAILLEURS DÉTACHÉS MAIRIE 2017 Luc Sohet 2« Monsieur le Maire, il existe bien plus que cinq migrants soudanais officiellement accueillis à Hirson ». Cette remarque Jean-Jacques Thomas l’a entendue à plusieurs reprises. « Elle sème, parfois à dessein, la confusion. Elle nourrit des fantasmes et accrédite certaines rumeurs », ajoute le Maire d’Hirson. Hier, en présence de Luc Sohet, Directeur de la DIRECCTE, responsable de l’inspection du travail, l’élu a donc tenu à tordre le cou à ces idées reçues et ces « fake news ».

TRAVAILLEURS DÉTACHÉS MAIRIE 2017 asssistanceEn fait, si dans l’Aisne, il est répertorié 745 déclarations de travailleurs détachés concernant 2 124 salariés, en l’espèce, les 24 ressortissants roumains et bulgares ne correspondent pas à la définition du « salarié envoyé par son employeur dans un autre État membre pour y fournir un service à titre temporaire ». Il semble bien, en effet, que ces ouvriers employés dans la société « Minucci », de Mondrepuis, passent par des « agences d’intérim » basées à Noisy-le-Sec et Fourmies. Et ceci, en toute légalité. Du moins dans l’affichage. Cependant, en aucun cas, il s’agit de migrants ou de réfugiés de guerre.