US BHT ST-QUENTIN Léonard Bendaho Prommier NjikeEn cinq minutes, notamment sur un coup franc de Monvoisin repoussé par l’excellent Barret (5e) et un corner fuyant (3e), l’U.S BHT aurait pu mener au score pour la première fois depuis le début de saison. D’autant que, cette fois, l’envie et la vivacité sont au rendez-vous. Pour preuve, sur un service de Léonard (27e), la reprise au ras du poteau de Clincke et l’essai non cadré de Marcoux (34e) témoignent de l’engagement hirsonnais.

US BHT ST QUENTIN 2017 Monvoisin Prommier ClinckeLe moteur est là. La réaction également mais, seul face à Barret, Marcoux bute sur le gardien saint-quentinois (41e). Sur la relance, ce sauvetage décisif profite à Topornicki. Le meneur olympien prend alors Leclère à contre-pied pour un contre assassin (42e) : 1-0. Sur sa première véritable occasion, Saint-Quentin témoigne d’une efficacité qui fuit toujours le camp adverse.

US BHT ST QUENTIN 2017 coup franc MonvoisinAinsi, idéalement placé sous la barre, le coup franc de Monvoisin (notre photo) est détourné par Barret (56e). Toujours sur coup de pied arrêté, un autre essai du meneur hirsonnais trouve encore le gardien à la parade (76e). Même chose pour la reprise à suivre de Leporcq captée sur la ligne. La volonté ne suffit pas. D’ailleurs, parti de ses dix-huit mètres, la chevauchée fantastique de Lottin (82e) échoue dans la surface (83e). Alors que ces coéquipiers réclament un penalty, Galas part à la limite du hors-jeu pour, sans coup férir, s’en aller battre Leclère (84e) : 2-0. Le réalisme olympien douche ainsi les derniers espoirs thiérachiens.