11 NOVEMBRE 2017 HIRSON place Victor Hugo Dominique CoutellierEn compagnie de Florenne, neuf ans ; dans le rôle du grand-père, Dominique Coutellier a, non seulement, mis en scène et, en images le quotidien des soldats du Chemin des Dames, mais, également, des populations hirsonnaises contraintes de survivre en zone occupée.

La ville manque cruellement de l’aide qu’aurait pu lui apporter Albert Letoret, déporté à Siegburg pour avoir hébergé un soldat français blessé.

La guerre « éclair » de 14 n’est plus qu’un lointain souvenir.

11 NOVEMBRE 2017 HIRSON place Victor Hugo Dominique Coutellier Elise

D’autant qu’Hirson connaît les premiers bombardements alliés qui visent les infrastructures ferroviaires. La gare et le dépôt sont totalement détruits. En octobre, l’ennemi procède à de nouvelles réquisitions, emportant le peu qui reste. Faute d’un butin suffisant, de nouvelles arrestations interviennent pour refus d’obéissance. En novembre, l’hiver s’installe et le moral, à l’arrière comme au front, descend encore un peu plus.