VILLE HIRSON 2018 VOEUX PERSONNEL Bernard Vilain dos sallePour la septième année consécutive, Bernard Vilain est monté à la tribune pour présenter les vœux du personnel municipal au Maire et au Conseil. Comme à son habitude, des vœux chargés d’humour, mais profonds et sans concession s’agissant de la défense du service public local. Face aux bouleversements nationaux et internationaux, le DG invita même son personnel à laisser de côté les jeux d’égo : « Dépassons, dit-il, les querelles futiles, les conflits inutiles. Je dis bonne année à la tolérance et à la bienveillance ».

VILLE HIRSON 2018 VOEUX PERSONNEL Bernard Vilain JJTPassant sur les changements de grades et de postes, les changements de services, il est revenu sur les gros chantiers : de la nouvelle agence « Pôle Emploi » à la résidence « Orpéa » en passant par la labellisation « Territoire à énergie positive », le permis de louer, le contrat de ruralité, et évidemment, les contrats aidés. A lui de tenir le cap fixé par les élus. « Sans trop de vagues, ni d’écume » précise-t-il dans une pirouette verbale qu’il affectionne tant.

VILLE HIRSON 2018 VOEUX PERSONNEL Bernard Vilain élusLa feuille de route 2017 visait également, dans l’intérêt des enfants, à maintenir les rythmes scolaires mais, en plus, à aborder d’autres rivages : celui des gardes particuliers assermentés, par exemple. « Parfois très tôt le matin, très tard le soir, quand il le faut, la nuit, le week-end et les jours fériés ; en toutes saisons et par tous les temps, rappela-t-il à destination de ses collègues, vous êtes bien présents ». Aujourd’hui, le sens du service public est indissociable de la polyvalence. Là encore le « zéro phyto » demande de réelles capacités d’adaptation autant que le marché de Noël. Pour conclure, mais personne ne s’en étonnera, Bernard Vilain a fait rimer fierté et solidarité avant de conclure « diriger les services, n’est pas un poids, mais un choix ».