LA JARRY EDEN 2018 groupeGroupe de renommée internationale, baptisé du nom d’un quartier d’Orléans, « La Jarry » s’est construit autour de deux frères, David et Benoît, respectivement, guitare et chant, puis s’est élargi à Arnaud, à la basse et Alexandre, à la batterie. Samedi, l’ensemble s’est offert une véritable partie de plaisir salle de l’Eden. Au fil d’un répertoire dédié à une forme de révolte contenue dans la simple volonté de dire la vérité, les artistes ont passé en revue une série de titres.

LA JARRY EDEN 2018 guitaristeDe « La rengaine » à « Liverpool », en passant par « Mona », « Gontran », ou « Marques d’amour », des paroles écrites par Florence Cassez, émouvantes et tristes, dénudées de toute volonté de revanche, simplement lancées à la recherche d’un « Pourquoi ? », les musiciens ont guidé l’attention du public vers quelques faits de société. Ils ont, ainsi, abordé des sujets plus traditionnels et plus impliquant à l’image de « La grande cuisine », des « Promesses » ou du « Chat noir ».

LA JARRY EDEN 2018 musiciens

Après « Charité business », « Mea culpa » et « L’orphelin de cœurs », l’heure des reprises était presque venue. Pour terminer, avec une belle disponibilité, le groupe s’est prêté à des échanges plus personnalisés avec le public, avant de quitter La Thiérache en promettant d’y revenir. Les absents d’un soir pourront se rattraper.