FESTIVAL_JAZZ_2018_Galina_Ermakova

Marqué du sceau de l’originalité, le 15e Festival de jazz débute ce soir. Désormais dédié à Didier Lockwood, il met en scène deux artistes qui auraient pu se retrouver au cœur d’un orchestre symphonique. Cependant, Galina Ermakova, au piano, et Patrick Chemla, au violon, se retrouvent autour du tango. Symbole de l’Amérique du Sud, cette danse sociale, mais, également, cette forme rythmique, retrouvent un jazz venu d’Amérique du Nord. Ces deux musiques populaires et novatrices ont en commun d’avoir d’abord été contestées avant de devenir incontournables. 

FESTIVAL_JAZZ_2018_Patrick_Chemla

Leurs élans rythmés inspirèrent des compositeurs de génie du monde entier tels Ravel qui écrivit une sonate pour violon inspirée du blues et le danois Gade, dans son tango jalousie.

Autre icône, Astor Piazzola, se passionna, quant à lui, autant pour le jazz que pour la musique de Bach. Entre Amérique et Europe, entre tradition et modernité, le festival hirsonnais affirme ainsi sa vocation internationale autant qu’intemporelle avec un programme à découvrir ou à redécouvrir au travers de deux artistes exceptionnels.

15e FESTIVAL DE JAZZ - Galina Ermakova, piano, et Patrick Chemla, violon -  Mardi 20 mars 2018 – 20h30 - Salle de l’Eden – Hirson – Entrée gratuite.