CC3R BUDGETS 2018 JJT« Historiquement, les Trois-Rivières ont toujours refusé le repli sur soi et l’immobilisme ». Pour preuve, jeudi, à Martigny, lors du Conseil communautaire, Jean-Jacques Thomas rappela les 38 millions d’euros investis par les Trois-Rivières depuis 2002. Y compris au plus fort de la crise, entre 2008 et 2015. Aujourd’hui, avec le désengagement du Conseil départemental en matière de développement économique et la disparition de l’Agence de Développement de l’Aisne (ADA), l’intercommunalité demeure, avec la Région, la seule en capacité à soutenir les entreprises, donc l’emploi.

CC3R BUDGETS 2018 vote du compte administratif

Outre le « chantier de l’année » constitué par le déploiement de la fibre optique, dans un premier temps sur l’agglomération d’Hirson, Saint-Michel et Buire ; via la SEML « Intégrale », l’instruction des dossiers de soutien à l’immobilier des entreprises, ou d’investissements plus conséquents tel le Domaine de Blangy, la Communauté de communes aura consacré 3,2 millions aux travaux d’assainissement. Un travail approuvé à l'unanimité lors du vote du compte administratif (notre photo). Pour le seul assainissement collectif, cette année, 2,6 millions assureront la mise aux normes des rues Ampère et Thiers à Saint-Michel, de l’avenue des Champs-Élysées et de la rue de Saint-Michel, à Hirson. Toujours dans le domaine de l’environnement, 520 000 € seront investis dans la construction de la déchetterie, de Martigny.

CC3R ÎLE VERTE 2012 ext toboggan

Enfin, 10 % des crédits seront réservés à l’exploitation et aux travaux de réfection de la tour et du toboggan de l’Ile verte, au sauvetage de la Tour Florentine, à la première tranche de la Maison pluridisciplinaire de santé et à la transformation des salles multimédia en « Tiers Lieux Numériques » avec l’implantation d’un Fab Lab.