02 avril 2018

L’HOMMAGE RENDU AU DOCTEUR SIMON.

Pour beaucoup, patients et confrères, il symbolisait la médecine à l’ancienne. Il respirait tout simplement l’humanité inhérente à toute vocation. Son temps ne comptait pas lorsqu’il était mis au service d’un centre hospitalier qu’il a, comme son épouse, longtemps incarné. « Le Docteur Simon s'en est allé après une vie passionnée et passionnante dans le service public, a précisé Jean-Claude Simon lors de l’hommage rendu après sa disparition, le 25 mars. Lui et sa femme se sont dépensés sans compter pour cet hôpital qu'ils... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

TROIS-RIVIÈRES : LA FIBRE OPTIQUE, CHANTIER DE L’ANNÉE, MAIS PAS SEULEMENT.

« Historiquement, les Trois-Rivières ont toujours refusé le repli sur soi et l’immobilisme ». Pour preuve, jeudi, à Martigny, lors du Conseil communautaire, Jean-Jacques Thomas rappela les 38 millions d’euros investis par les Trois-Rivières depuis 2002. Y compris au plus fort de la crise, entre 2008 et 2015. Aujourd’hui, avec le désengagement du Conseil départemental en matière de développement économique et la disparition de l’Agence de Développement de l’Aisne (ADA), l’intercommunalité demeure, avec la Région, la seule en... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

LES NARCISSES REFLEURISSENT AUX ENTRÉES DE VILLE.

Même si les gelées printanières ont quelque peu empêché une plus belle éclosion, sur la Pénétrante, à l’entrée d’Hirson, les narcisses jaunes et blancs, simples et doubles, sont sorties de terre. Réalisée en 2014, cette plantation mécanisée de 18 000 plants offre l’avantage de refleurir chaque année. De plus, en fonction de la rigueur de l’hiver, entre mars et avril, les narcisses demeurent plusieurs semaines. Après quoi, ils sont fauchés avant de refleurir au printemps prochain. Pour Marc Chenu, à l’origine de l’opération, elle peut... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

UNE BARRIÈRE POUR SÉCURISER L’EUROVÉLOROUTE.

Le succès de l’Eurovéloroute - Voie verte ne se dément pas. Le nombre de randonneurs et de cyclos ne cesse d’augmenter. Outre les retombées touristiques à organiser, la sécurité de cet axe européen se devait d’être renforcée entre Anor et Hirson. Aussi, à la demande du Conseil départemental, une barrière forestière métallique de six mètres a, d’abord, été réalisée par la forge avant d’être installée à proximité du carrefour de l’Etoile, afin de dissuader le passage des véhicules à moteur.
Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

GLAMOUR ET SUCRÉ, EN CLÔTURE LE TRIO VINTAGE DES PUPPINI SISTERS.

« Mr Sandman » ou « Boogie Woogie » : ces standards demeurent dans toutes les mémoires. Avec, en plus, le talent des trois pin-up britanniques spécialisées dans la musique vocale a cappella, très en vogue avant-guerre, cette clôture rétro du Festival de jazz ne manquait ni de charme, ni d’humour avec des reprises de leurs grandes prédécessrices : les Andrews sisters.  Avec elles, Fred Astaire et Ginger Rogers ne sont jamais loin de la scène et du micro. Marcella Puppini, au chant et à... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2018

LES JAZZOUS DE RIMENDO EN DIGNES PETITS-ENFANTS DE BORIS VIAN.

Boris Vian demeure intemporel. En 2020 sera célébré le centième anniversaire de sa naissance, l’an prochain, le soixantième de sa (trop) rapide disparition, mais son éternelle jeunesse demeure. Écrivain, poète, directeur artistique, ingénieur de l’École centrale, acteur, peintre, parolier et trompettiste, Vian était un amoureux du jazz, du Hot club de France et des jeux de mots. A Hirson, en première partie des Puppini sisters, le groupe Rimendo réinventa le « pianoctail », instrument destiné à faire des boissons tout en se... [Lire la suite]
Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]