SEPRONAT 2018 ARBORETUM BUSE RELÂCHÉEElle est arrivée en novembre une aile fracturée après avoir, vraisemblablement, été percutée aux environs de Creil par un véhicule. Des passants attentionnés n’ont pas hésité à se rendre à Hirson et à déposer le jeune rapace au centre de soins de la faune sauvage créé par Laurent Larzillière et la SEPRONAT. En effet, « l’hôpital » hirsonnais demeure le dernier du genre dans les Hauts-de-France après la fermeture des autres refuges susceptibles de soigner les oiseaux blessés. Au total, plus de trois cents ont été accueillis l’an dernier près du bois des Promenades. La buse accidentée fut donc remise sur pattes et, symbole, de la biodiversité protégée, relâchée par Philippe Goupil au milieu de l’arboretum et d’enfants émerveillés.