ARBORETUM 2018 20 ANS Jean-Paul Copeau Anne CauffetierJean-Paul Copeau l’a souligné et a reconnu l’action conjointe de la Municipalité et de l’ONF de favoriser « la multifonctionnalité de la forêt et nos actions sur l’environnement » répondent à, un choix politique qui, au travers de l’arboretum hirsonnais, propose une activité ludique et pédagogique aux générations de jeunes Hirsonnais. Et ce, depuis maintenant vingt ans. Pour le responsable de l’ONF, chaque plantation va bien plus loin que le seul dépôt en terre d’une essence ou d’une autre.

ARBORETUM 2018 20 ANS JEAN-PAUL COPEAU portraitIl a donc tenu à préciser le rôle de la forêt devenue à Hirson « support pédagogique dans un exercice concret de sciences naturelles, d’initiation à l’environnement » et combien cette projection dans l’avenir « contribue à la découverte et l’enrichissement d’un patrimoine collectif ». Les collections d’arbres plantés au fil des décennies témoignent de cette activité, mais, surtout, elles demeurent d’un accès permanent aux îlots naturels créés par les enfants.

ARBORETUM 2018 20 ANS JJT enfants

Les 5 750 arbres de l’arboretum vivent et grandissent et l’action conjointe menée par la Municipalité et l’ONF assure leur pérennité. Cependant, son entretien va plus loin. Il constitue un formidable trait d’union entre les générations. D’ailleurs, devant les arbres plantés en 2004, Jean-Paul Copeau s’est plu à imaginer ce « promeneur hirsonnais ou occasionnel de la fin de ce siècle percevra un univers enchanteur et, avec un brin d’émotion, il se souviendra de son grand-père qui lui aura raconté sa journée de plantation ».