VIDÉOPROTECTION INSTALLATION 2017 gendarmesDepuis la fin novembre, la vidéoprotection est opérationnelle sur Hirson. Le Centre de Supervision Urbaine et les douze premières caméras sont entrés en service. Six caméras supplémentaires seront installées dans les prochains mois et cinq autres en 2019. D’ores et déjà, ce dispositif, complémentaire à la politique de prévention et de sécurité, apparait comme un outil efficace contre la délinquance. Ainsi, en moins de cinq mois, les forces de gendarmerie ont sollicité auprès de la Ville vingt réquisitions d’images. Grâce à cette exploitation, plusieurs crimes et délits ont pu être élucidés et leurs auteurs appréhendés.

VIDÉOPROTECTION dessinAu terme de ces premiers mois de fonctionnement, il apparait aujourd’hui opportun de faciliter un accès direct des images aux forces de gendarmerie. Envisagée en concertation avec le Commandant de la Compagnie de gendarmerie de Vervins, cette extension passe par l’acquisition d’un logiciel spécifique et de tablettes tactiles. La lecture des images à partir de la Gendarmerie contribuera ainsi à améliorer la réactivité des enquêteurs, tout en facilitant l’organisation des services municipaux chargés de gérer la vidéoprotection.