EMPLOIS AIDÉS 2017 MairesComme l’ensemble des services publics et des associations, cette année, la Municipalité hirsonnaise devra, encore, faire face à la diminution, non seulement du nombre de contrats aidés, mais, également, du taux de remboursement de l’Etat, passé de 70 % à 50 %. De plus, après la suppression de 120 000 postes cette année, dans le cadre du programme dit de stabilité (?) 2018-2022 présenté à l’Assemblée nationale mi-avril, le Gouvernement s’apprête à supprimer 25 000 postes en 2019. « Ce choix idéologique, expliqua Jean-Jacques Thomas, devant ses collègues du Conseil Municipal, ne peut aucunement se justifier par des raisons budgétaires eu égard aux cadeaux faits aux plus riches ».

PEC CC3R RÉUNION PRESCRIPTEURS 2018« Ignorer cette réalité, ajouta Jean-Jacques Thomas, relève d’un choix politique. Celui d’oublier la finalité sociale des contrats aidés, indispensable aux personnes les plus éloignées de l’emploi : « aux derniers de cordée ». D’où l’initiative prise par le Président des Trois-Rivières d’organiser avec le PLIE les Parcours Emploi Compétences (PEC). Il réunira prochainement ses collègues Maires pour faire le point avec les prescripteurs qu’il a récemment réunis. De même, il leur proposera un Plan de développement de l’apprentissage.